Arrêter de regarder des images pornographiques

/Arrêter de regarder des images pornographiques
Arrêter de regarder des images pornographiques 2017-12-29T20:16:24+00:00

Homme avec ordi dans son lit - crédit photo https://www.flickr.com/photos/ro2b3yface/Se sentir moins tendu vis à vis de la pornographie ne suffit pas. Pour arrêter de regarder du porno, il faut vous soustraire à toutes ces choses qui vous titillent : coupez les ponts avec toute forme d’images pornos ou de contenu érotique. Mettez vous des garde-fous pour retrouver progressivement votre liberté sexuelle. C’est la partie la plus technique du plan d’action en fonction de vos accès à Internet et c’est là qu’il s’agit de la jouer finement (NB : elles sont accessibles à la majorité sur le plan technique, cf tutos du blog). Il va s’agir de stopper les images pornographiques avant qu’elles n’arrivent devant vous à l’écran.

Les étapes précédentes sont de sérieux préalables car si vous vous contentez de cette dernière partie sans détourner votre énergie de la masturbation compulsive, vous trouverez toujours des sources de stimulation sur Internet et il vous sera impossible de suspendre votre consommation d’images (pages non filtrées, articles Wikipédia, photos de lingerie…).

En coupant les grosses racines, vous constaterez que le reste mourra naturellement, petit à petit. Si vous rechutez, supprimez autant de fois qu’il le faudra les accès aux supports érotico-porno que vous aurez pu dénicher car il est impossible de complètement bunkeriser sa vie contre la pornographie.

Enfin, rappelez vous que pour arrêter il faut le choisir. La démarche de sevrage ne peut pas être imposée !


Accepter de rompre avec certaines habitudes informatiques

En fonction des solutions que vous choisirez, il faudra toujours à un moment donné changer vos habitudes informatiques : choisir de renoncer au navigateur Internet sur votre téléphone (sans pour autant dire au revoir à votre Smartphone), ne plus pouvoir installer n’importe quelle application sur votre session…

Vous verrez, le jeu en vaut la chandelle et ouvre de nouveaux horizons de liberté ! Moi-même qui suis un peu geek, ça ne m’a pas pesé tant que ça.


Assistance à personne en danger

À l'aideLa clé est une personne de confiance pour vous aider à filtrer vos contenus. Cela peut être votre copine, votre femme, votre frère, votre meilleur ami, ou même… vos parents ! Oui, vos parents. Vous verrez, en fonction de comment la chose est présentée, on peut demander à pas mal de monde. Si en revanche vous abordez le problème de manière transparente, il vous faudra de l’humilité pour en parler. Ne dramatisez pas, ce problème des millions d’hommes (et de femmes) l’ont. La honte vient surtout de vous, des choses stupides que vous avez pu faire et qu’on ne voit que dans des films comme American Pie tous ces comportements que vous voulez abandonner. Pas besoin de décrire tout ça. Demandez simplement de l’aide. Je pense que votre partenaire est la première personne avec qui aborder le sujet. En étant vrai sans entrer dans tous les détails du comment, vous poserez les bases d’une relation saine. Cela nécessite une relation de confiance et de dialogue.

Si vous ne vous sentez pas prêt, commencez par (re)nouer le dialogue en parlant d’autres choses et en prenant soin de l’écouter sans vous braquer l’un l’autre. C’est un excellent exercice pour aborder plus tard des sujets sensibles.

Je distinguerai trois types de personnes de confiance :

  1. l’administrateur de l’ordinateur
  2. le bloqueur Internet sur smartphone
  3. le destinataire des comptes rendus de navigation

Après avoir jeté ces bases, je vous invite à choisir les solutions techniques les plus adaptées à votre situation et aux médias pornographiques qui vous posent problèmes en suivant les liens :


Pour aller plus loin

Avant j'étais accro au porno


Homme dans son lit crédit photo BY NC ND
Help me crédit photo BY NC ND

39 Comments

  1. Schrek 26/07/2014 at 02:55 - Reply

    Il est fréquent de rencontrer des publicités sur internet, qui ont trait au sexe. Généralement, sur facebook, par exemple, il s’agit de sites de rencontres purement sexuelles. Sites permettant de trouver une personne voulant « tirer son coup »,sans plus. Or, ces publicités utilisent des images de femmes relativement sexy et donc, c’est un problème pour celui qui cherche à éviter la pornographie.
    Perso, j’utilise le logiciel libre et gratuit Firefox muni de l’extension également libre et gratuite: AdBlock Plus. Elle fonctionne du tonnerre !!! Plus une seule annonce publicitaire. Et ça marche sur beaucoup d’autres sites.

    • MonCombat31 24/04/2016 at 15:38 - Reply

      Bonjour,
      déja inscrit sur un site de porno-dépendance il y a deux ans, je cherchais un nouveau site car la plupart sont axés sur la religion (culpabilité judéo-chrétienne!!) comme moyen d’en sortir mais je suis assez peu réceptif à ce genre d’argument. Je pense que la force est à l’intérieur de nous-mêmes et à un entourage de confiance. Je suis porno-dépendant depuis l’âge de mes 11-12 ans(merci papa d’avoir laissé trainé tes VHS et revues porno!!). j’ai aujourd’hui 35 ans ( un enfant de 15 mois) et viens de perdre ma compagne avec qui je m’entendais très bien mais que je n’ai jamais pu satisfaire sexuellement!! Suite à des recherches pour comprendre mon problème, j’ai découvert que la surconsommation de porno pouvait mener à ces problèmes. j’ai essayé de décrocher, avec K9 installé sur PC et smartphone mais j’ai tjs trouvé un moyen de contourner. Mon ex-compagne était au courant et me faisait confiance mais cette addiction a été plus forte. Je profite donc de cette immense claque pour décider de changer. Et le changement passe par un sevrage strict. Je dois réorganiser ma vie puisque séparation et je vais en prendre le contrôle total. Pour cela, sexothérapie programmée ( une ancienne thérapie ne m’avait pas menée à ce que j’aspirais), il s’agit de se rééduquer sexuellement, le porno a complètement biaisé notre rapport à l’autre et SURTOUT notre rapport à nous-mêmes (même si çà n’a pas l’air conscient!!). J’ai suivi le schéma classique du porno dépendant, VHS-revues dans les 90’s, apparition d’internet fin 90- début 2000 et l’ascension vers une addiction de plus en plus présente dans ma vie et tout ce que cela inclut ( perte de confiance en soi, sous-estime, anxiété, stress…). Cette addiction augmentant, le besoin de nouveaux fantasmes de plus en plus « pervers » se fait sentir et l’éloignement de la réalité devient de plus en plus grand et le cercle vicieux est lancé!! Je n’en suis pas fier mais l’insatisfaction sexuelle d’avec ma partenaire m’a poussé à des pratiques qui ne me correspondent pas mais dont j’avais besoin pour assouvir un besoin insupportable de me soulager ( en solo bien-sûr). Attention çà va être cru, j’ en suis venu à tenter la dilatation annale ( je ne suis pas homo, bien que j’ai eu l’envie de regarder des scènes gay quand le porno hétéro ne m’excitait plus!!), à m’éjaculer sur le visage, à me faire des piercing sur le frein du pénis (j’avais 16 ans!!!), à piquer les petites culottes de la sœur d’un copain et éjaculer dedans, à me branler à peu près n’importe où. En bref, ma vie n’était axée que sur la recherche d’assouvir ces pulsions malsaines et d’en trouver d’autres quand les anciennes ne marchaient plus. Cette obnubilation du sexe m’a fait perdre le sens des choses et surtout de ma relation à l’autre.
      Vous voyez que le porno ne mène à rien de bon sauf à une auto-destruction silencieuse mais très efficace et terriblement douloureuse!!!

      Aujourd’hui, maintenant, je me reprends en main, repart à zéro et suis extrêmement motivé à m’en sortir, le combat sera long, très long mais la victoire n’en sera que plus belle!!!

      Pour cela, j’ai décidé de mettre en place une nouvelle hygiène de vie:
      – reprise du sport,
      – relaxation,
      – alimentation saine,
      – diminution de consommation d’alcool ( je ne suis pas alcoolo mais de nombreux antécédents dans ma famille me poussent à me méfier),
      – cuisine,
      – du temps constructif avec mon enfant…

      Sachez, porno-dépendants, qu’il n’est jamais trop tard et que l’on peut toujours recommencer à zéro. Une rechute ne signifie pas un échec mais un signal qui vous montre qu’il faut toujours être vigilant!!!

      Restez positif, détendez-vous et gardez en tête que vos sentiments et pensées négatives ne vous mènent nulle part sauf vers un peu plus de souffrance. Ne restez pas victime, car nous sommes victimes, et prenez votre vie en main.
      Ce forum est plein de bons conseils où chacun pourra puiser ce qui lui convient.

      Si je peux conseiller un bouquin qui aide à lâcher prise, il s’agit de l’auteur Guy FINLEY: les clés pour lâcher prise. C’est un bouquin très difficile à lire mais si les exercices proposés dans ce livre vous parlent, il est extrêmement bénéfique pour prendre de la distance avec sa souffrance.

      J’ai été un peu long ( et encore j’ai condensé) mais c’est mon exutoire dans le moment présent.

      Courage à tous et un avenir radieux attend ceux qui sauront où regarder (indice: c’est à l’intérieur de vous!!)

      Soyez patient et persévérant, Rome ne s’est pas faite en un jour!!

      • francine 04/05/2016 at 20:14 - Reply

        Merci de votre temoignage
        Je viens de découvrir que mon conjoint es cyber dependant porno.

  2. Alex 06/11/2014 at 12:27 - Reply

    A l’aide..A l’aide…A l’aide…. ca fais 2ans que je me bats contre moi meme, et apres une centaine de rechutes je perds espoir la motivation n’y est plus……aidez moi SVP

    • jack 10/11/2014 at 17:36 - Reply

      ne vous inquiétez pas vous n’êtes pas seul dans ce cas, voila plusieurs années que je me bat contre la pornographie, en plus moi j’y ajoute l’alcool ce qui me fait faire n’importe quoi je ne sais plus comment m’en sortir, je n’ose pas en parler a ma femme. si vous avez des conseils merci

      • PatNice06 15/11/2014 at 00:10 - Reply

        Bonsoir à tous,réponse à jack,si je peux te donner un conseil d’homme mature qui à cause de la Pornographie à tous perdu,le respect de lui même,la Honte vis à vis de ses Amis.et l’Amour de sa femme ( elle m’a quitté depuis deux mois,sans espoir de la reconquérir car elle à demandée le divorce ) L’addiction au Porno et la consommation d’alcool sont des Maladies donc si je peux me permettre,pour l’alcool tu devais te faire aider par un traitement de la volonté,et de l’aide tu pourras t’en sortir,pour le Porno,il te faut du courage,de la patience,de la volonté,et surtout prendre conscience que cela ne t’apporte RIEN,à part la HONTE, le MEPRIS de TOI, une fois l’affaire terminé tu as du MAL à te regarder dans un miroir,et surtout faire face au regard de ta femme,alors si vraiment tu veux te sortir de là,commence par être honnête avec Toi,fais le point sur cette situation,et dit toi que l’Amour d’une épouse est beaucoup plus important de toute cette Merde,ta Femme est faite de chair et de sentiments,le Porno ce sont des images dégradantes pour la Femme, alors parle LUI demande lui d’essayé de te comprendre,fais lui lire les témoignages sur les forums,et demande lui de l’AIDE,si elle tient à TOI ce seras ton meilleur allié,dit lui toute la vérité même si cela doit te faire du Mal sois HONNETE,et tu verras que vous trouverez à deux le courage et la volonté d’arriver au bout de ce cauchemar. Bonne chance à Toi

  3. PatNice06 15/11/2014 at 00:25 - Reply

    Salut Alex,ne perd pas espoir ne baisse pas les bras,prend conscience que cette Merde de porno es en train de te détruire,et probablement ton entourage,persuade Toi qu’il y à beaucoup plus important que ces images dégradantes sur l’écran de ton PC,vas dans la rue regarde autour de toi,même s’il ne fais pas beau,les gens sont beaux,les filles et femmes sont belles,regarde toutes ses personnes avec un regard neuf sans être vulgaire dans ton être intérieur et dit toi que tout es possible si la volonté est au rendez vous et pense au futur, et toutes les belles choses que tu as la possibilité de VIVRE,le PORNO ne peut que te sortir de la réalité,Bonne chance.

    • Alex 19/11/2014 at 00:24 - Reply

      merci PatNice06 pour ton message c’est encourageant d’avoir du soutien. tu sais je pensais avoir trouver une solution, c’etait en fait de se masturber sans regarder du porno mais au final ca ne fait que retarder la venue du manque, ensuite j’ai fait la technique du calendrier en se mettant des objectifs exple: tenir 1 semaine,ect…. c’est la technique qui demande le plus de motivation. et recement j’en ai meme parler a mes parents..oui c’est ca mes PARENTS…j’ai meme lacher des larmes , je trouve qu’ils ont eu une reaction exemplaire mais leurs conseils ne m’aident pas beaucoup…..je suppose que beaucoup de jeunes comme moi(j’ai 18ans) ont plonger dans ce merdier et n’arrivent pas a en sortir , la je viens de rechuter mais a partir de demain je recommence et je ne baisses pas les bras j’ecrirai sur ce site chaque semaine pour decrire ma progression pour m’aider et aider ceux en voudrais

  4. Alex 22/11/2014 at 13:48 - Reply

    je suis au 4e jour de patience jusque la ce fut facile mais le plus dur reste a venir…

    • Florent 25/11/2014 at 20:58 - Reply

      Super Alex. Un jour après l’autre sans dramatiser.
      Plein de belles choses à toi jeune courageux !

  5. chik 22/11/2014 at 21:16 - Reply

    Bon courage Alex, tu a mon soutien, tiens bon ça va allez

  6. Fastim 15/03/2015 at 15:19 - Reply

    La communauté de ceux qui se battre contre cette dépendance est immense ! C’est à la fois génial et en même temps un peu triste… Tout le monde est différent mais beaucoup ont compris le côté destructeur du porno. Je vous conseille d’aller voir le subreddit « nofap ». Tous le monde ne le fait pas pour les mêmes raisons, mais on y trouve beaucoup de monde qui luttent avec les mêmes démons, et c’est une vraie aide ! Courage Jack ! Courage Alex ! Je crois fermement que si l’on veut se prendre en main, on viendra à bout de tout ça !

  7. Valentin 19/05/2015 at 17:34 - Reply

    Salut ! c’est à 12 ans que j’ai découvert le porno (j’ai 27 ans aujourd’hui) et c’est depuis mes 18 ans que j’en suis addict ! j ai tenté plusieurs fois d’y mettre fin sans succès! mon couple en souffre puisque pr moi le sexe c’est ce que me présente le porno !
    Ma copine (depuis quatre ans) le vit très mal et n’est pas très encline à m’aider !
    La découverte de ce site me redonne l’envie de m’en sortir et de redoubler d’ardeur dans ma lutte! Merci Florent et à vs ts pr vos témoignages…

    • greg 25/11/2015 at 03:20 - Reply

      Masturbation, avant j’etais accro.
      inconsciemment je ne pouvais avoir du plaisir que comme ca!
      tout à changer grace à vous.
      oublier cette sale periode de ma vie

      • Florent 25/11/2015 at 21:41 - Reply

        Merci, ce genre de commentaire me fait toujours plaisir !

  8. sandy 27/05/2015 at 00:33 - Reply

    Bonjour j’ai 21 ans et je m’appel sandy je pense que l’ont peux dire que je suis adicte moi aussi avant hier j’ai replongé, je me suis fait avoir par une vidéo… Maintenent je me déçois…
    Les garçons vous dit en qu’ils faut en parler à nos proche, mais je ne sais pas si j’en suis capable… à vrai dire la première fois que j’ai vu un film porno j’était en primaire mon frère me l’avis montré par la suite je n’ai pas continué mais parfois (cela peut prendre 1 ans ou 2 ans) je rechute…
    Au début (ma première rechute) j’était anéantie, j’ai pleuré et j’était déprimée, mais plus le temps passe et moins je le suis (donc je commence à flipper parceque je me dit que je suis entrain de devenir insensible, et que se passera t’il quand je n’y prêterait plus attention… JE PANIQUE ) parceque pour l’instant j’ai l’impression d’être une menteuse, d’être une imposteur. Je repousse les gens de peur qu’ils ne découvrent mon vrai moi et donc pas de vrai lien… C’est difficile… S’ il vous plais aidez moi

    • Florent 27/05/2015 at 07:30 - Reply

      Salut Sandy,
      Panique pas, tâche d’être heureuse, comprends que le porno c’est une mascarade, t’auras peut être moins envie d’y aller.
      NE PANIQUE PAS :) détends toi.
      Et aussi ne repousse pas les gens, tu as besoin de lien social !

  9. alainyves90 12/08/2015 at 01:45 - Reply

    À l’instant ou je vous parle j’ai une page porno ouverte en hors connexion sur mon smartphone je ne sais pas comment arrêter et pourtant je venais à peine de commencer au début c’était juste pour voir j’avais 13 ans et quand j’ai connu la masturbation je suis devenu un acro. J’ai 17 ans je ne me sens pas alèse avec moi même. Je cherche à arrêter et pourtant après moins de 1 mois je retombe aidé moi svp !!!

    • Enzo 26/10/2015 at 15:51 - Reply

      J’ai 15 ans et jessaye toujour de ne pas rechuter mais des image revienne tout le temp sur tout type de site de resau sociaux et je n’arrive pas a men defaire donc je demande si quelqu’un pourrait m’aider meme si xela fait 1ans que j’essaye mais bon :/ donc maintenant HELP j’en ai marre :'(

      • Florent 26/10/2015 at 21:08 - Reply

        Salut Enzo,
        Essaie de te débarrasser de ton smartphone (si t’en as un) pour éviter d’avoir des tentations sous ma main. Ensuite, pour l’ordi, demande à tes parents de mettre un filtre parental et une session administrateur pour passer moins de temps sur l’ordi (leur dis pas que tu vas voir du porno à moins d’être trèèèès proche d’eux…)
        Enfin, trouve toi des potes, des activités qui te plaisent au maximum et oublie le X.
        Et dédramatise tes rechutes, la vie continue et tu te construis une personnalité, un corps, un bonheur :)
        Good luck !!

        • Florent 26/10/2015 at 21:41

          J’ajoute aussi que si les conseils que tu peux trouver te paraissent inutiles ou inappropriés, ne lâche pas l’affaire pour autant. C’est à toi de trouver des moyens pour t’en sortir… et de les mettre en place.

  10. Enzo 26/10/2015 at 15:45 - Reply

    Je cherche quelqu’un qui pourrai m’aider a surmonter ces envie monstrueuses

    • Adams 10/11/2015 at 01:53 - Reply

      Tu es jeune Enzo. Tu as 15 ans, moi j’en ai 28. Je te félicite déjà d’admettre que tu dois changer. Je veux juste que tu sache que moi je crois en toi. Tu es une personne respectable qui a juste un moment de faiblesse. Tu es un garçon intelligent, drôle, qui va vivre des expériences très enrichissantes avec des filles intelligentes. Tu va découvrir le plaisir d’être désiré par les meufs, et surtout d’apprendre comment jouer le jeu de l’amour. Tu n’imagines pas à quel point tu serais fier de toi et heureux, si tu le voyais. Ca c’est ce que tu es. Sois humble, sois créatif, et surtout n’oublie pas que la nature a horreur du vide. Je ne crois pas que tu pourras juste EFFACER la p……, je crois plutôt que tu dois la REMPLACER par un projet positif qui te passionne et qui va occuper ton temps. Surtout rappelle toi toujours que TU VAS Y ARRIVER. Il y a quelqu’un ici qui croit en TOI. Je suis passé par là.

  11. Quentin 25/11/2015 at 19:45 - Reply

    Salut j’ai 27 ans et pas de mystère moi aussi j’ai un problème de dépendance au porno depuis plus de 10 ans . Cela fait plus de 3 ans que je n’ai pas de connu une femme du fait que une de mes ex avec qui j’étais dependant a ça . J’ai voulu arrêter quand j’étais avec elle mais au bout de 3 semaines j’avais des problèmes d’érections .Je voulais dire que ça fait plaisir de ne pas être seul et de pouvoir s’exprimer sur un problème assez méconnu. On voit peu d’ émission ou reportage sur ce problème du 21 eme siècle . Bonne chance a enzo pour son sevrage a plus

  12. chris 03/12/2015 at 19:55 - Reply

    Bonjour,

    j’ai 40 ans, et depuis de très nombreuses années je suis accros aux images ou vidéos de femmes nues. Cela à commencé très tôt, à 8 ans, je regardais emmanuelle avec des potes, chez moi.
    Vers 11 – 12 ans, un ami m’a fait voir un bouquin « hard » de sexe, ce jour là, ça m’a dégouté, j’ai trouvé cela dégueulasse. Peut-être est-ce le point de démarrage de ma dépendance ?

    Aujourd’hui je me réveille, je me sens coupable, en fait je me suis depuis longtemps senti coupable mais je me disais que je n’avais pas le choix, que c’était en moi. (Peut-être que j’avais un problème intérieur). Je ne sais pas à partir de quel age j’ai commencé ensuite à feuilleter de moi-même des images de femmes nues (13-14 ?) peut-être avant, peut-être après ? Je me rappelle que j’étais déjà bien attaqué puisque j’allais espionner ma soeur nue sous la douche depuis une petite fissure dans les poutres de sa chambre mitoyenne à la sdb. Mais c’était compliqué à l’époque d’acheter des magazines de cul, par contre j’avais trouvé quelques films x dans l’armoire à cassettes de mes parents. J’en regardais souvent, je me masturbais mais je ne m’inquiétais aucunement de cela, c’était normal pour moi.

    Toutes les années ont passés, j’ai grandi la dedans, collectionnant en cachette des images de filles nues pré-découpées des magazines en trouvant cela normal, pensant que tous les jeunes hommes faisaient pareil. Puis toutes les années ont suivies, avec de plus en plus de facilités d’accès au x. Et ces dernières années, cela s’est accéléré. Dernièrement, dès que j’avais 5 minutes de libre dans mon bureau, je regardais des vidéos x, ou bien même très souvent aussi des images soft, des femmes nues sur la plage (des sites vantant les vidéos comme volée, des amatrices). Cela mets du piment, on a l’impression que l’on a pas le droit de les voir. Puis, tous les soir, étant le dernier au bureau, je pouvais me branler devant ces images, au début, une énorme jouissance devant ces femmes magnifiques, tous les jours nouvelles, à poil devant moi, en train de se faire baiser ou bien seulement nue au soleil.

    De plus en plus je me dis que j’ai un problème, mais en même temps qu’est-ce que c’est bon….. J’ai commencé à chercher sur internet et je suis tombé sur ce site. Je viens de comprendre, enfin j’espère que c’est bien cela, qu’ici c’est vrai. En tout cas, depuis une semaine, aucune image, aucune vidéo, aucune branlette. Je suis très content de moi, j’ai fait l’amour à ma femme (très jolie d’ailleurs, je l’aime plus que tout). Bon j’avoue, depuis deux jours, je me tâte, ça me traverse l’esprit, j’ai envie à l’heure ou j’écris d’aller revoir un peu de femmes nues, de me masturber…… Dans ma tête, une petite voix me dis « c’est pas grave après tout, si ça te fait plaisir, tu ne fais de mal a personne ». C’est dur.

    • Enzo 22/12/2015 at 22:36 - Reply

      je suis comme toi en plus jeune je ne pense que a ca mais je ne veut pas ressembler a un pervers de service donc je choisis de mettre des contrôle parentale et cela me soulage le cerveau et après étude pendant des nuit je me rends compte que le cul affecte le cerveau et nous ronge de l’interieur et qu’il nous absorbe dans un gouffre infini de porno et de massacre sexuel et la.. c’est ce moment la .. ou il faut réagir … STOP

      merci de vous confier a moi enfaite… on est tous pareille !

  13. GIANGRECO 07/12/2015 at 01:14 - Reply

    bonjour,

    J’ai découvert que mon mari (64 ans) me mentait toujours depuis environ 3 ans. D’abord le besoin de voir des films porno en cachette pendant que je travaillais et ensuite découverte de son inscription à un site porno depuis plus de 2 ans.Il n’a reconnu les faits que sur preuve.
    Aujourd’hui je ne sais plus que faire par rapport à ce contexte qui me fait souffrir; je ne le crois plus et malgré que tout ceci est virtuel ,j’ai du mal à accepter qu’il puisse se conduire ainsi. IL ne s’exprime pas sur le fait du pourquoi aller s’inscrire sur un site porno et exhiber ses parties intimes et d’inscrire:
    « pour vous mesdames »
    quelle chance que j’ai d’avoir l’original à la maison.
    Même à 64 ans dois je continuer à accepter ces faits douloureux ou envisager de le quitter? je sais que je tiens à lui et qu’il s’agit d’un homme gentil, attentionné qui montre tenir à moi et à sa famille. Mon mari ne s’exprime pas beaucoup et le dialogue n’est pas son fort.
    merci de me lire et de me donner votre avis…….

  14. Madou 15/12/2015 at 05:27 - Reply

    Aidez moi ça fait plusieurs années je suis accro au porno j’ai rechute à plusieurs reprises je ne sais plus quoi faire c’est une vraie poison c’est vraiment une merde.

  15. Rolin 27/12/2015 at 12:56 - Reply

    Je suis accro au porno depuis l’âge de 16 ans (âge de mon premier visionnage VhS porno). J’en ai 46 ans. Je suis enfin soulagé de trouver un site d’échange qui parle de cette addiction. Cette saloperie m’a coûté une rupture avec un enfant commun (garde alterné). De plus j’étais dans le binôme alcool -porno . résultat : Je suis alcoolique dépendant et abstinent depuis 10 ans. C’est parce que j’ai pu profiter de groupe de parole et d’échange que j’ai pu combattre l’alcool. Il est vrai que les AA (alcoolique anonyme) ont établi des protocoles codifiés qui peuvent aider par étape à se battre. Pour le porno, je pense que cela doit être semblable : Moi j’applique la recette 24 h à la fois pour le porno. Il faut en parler à son entourage, mais là même les intimes peuvent difficilement comprendre ; j’en ai parlé à ma compagne voilà un moment; elle me conseille toujours d’aller voir « quelqu’un »; ce que je comprend ; mais un spécialiste ne donnera que des pistes ; des explications freudiennes. Cela donne un itinéraire à ses objectifs, mais il faut impérativement être en contact avec d’autres personnes qui vivent le même enfer. Je m’adresse à Madou et aux autres ; il faut regarder ce que l’on peut faire en décrochant du porno. Cela fait un mois 1/2 que je suis « porno-sobre » ; je redécouvre pleins d’autres choses. Les joies de la musique, de la cuisine etc.. de ressentir des joies simples et bien sûr de redécouvrir sa compagne/compagnon.

  16. Tonton 22/01/2016 at 15:42 - Reply

    Bonjour

    Un conseil, vu qu’il s’ agit bien la d’une dépendance comme d’autres comportements (cigarette, jalousie) on peut les combattre par l’hypnose (ou meditation guidée). Vous n’en parlez pas sur ce site sauf erreur de ma part. Ça peut être très efficace pour arrêter une dépendance a un produit ou dans ce cas a un comportement.

    A votre service

    • Florent 22/01/2016 at 21:51 - Reply

      Merci. J’en ai entendu parlé effectivement mais je n’ai aucune expérience en la matière. J’aimerais y consacrer un article dans le blog si je trouve quelqu’un à interroger à ce sujet.
      Ceci dit, je crois beaucoup en la volonté. L’hypnose, vu qu’elle touche l’inconscient via un tiers m’attire donc assez peu. Mais le sujet mériterais en effet d’être abordé !

  17. Nicolas 08/02/2016 at 07:09 - Reply

    Moi c’Nicolas… j’ai commençé à regarder ce truc diabolique depui à l’age de 16ans. mtenent qe jsui en classe de Terminale jcontinue toujours et lorsqe je regard jme mastube. jai tout éssayé pour abndonner mais jnarriv pas c’comm un esprit qi me conduit à chaq fois jsui fatigué aidez moi svp

  18. francois 11/02/2016 at 01:48 - Reply

    J’ai debuter ds les videos porno a 15ans sur le net.Depuis ce jour,je n’arrive plus a m’en passer.Aujourd’hui j’ai 18 ans et j’aimerai arreter.Aidez mw svp.

  19. gallasy 22/02/2016 at 22:29 - Reply

    J’ ai été expose a l’âge de 11 ans a la pornographie ; depuis ce jours je suis comme fasciné par la pornographie . j ai 27 ans aujourd’hui et je n’ ai essuyé que des échecs en essayant de m’abstenir . Je n’ en vois pas le bout . Mais grâce a vous je suis rassure de voir que je ne suis pas seul dans ce combat ; et vous me donnés de la force pour continué le combat contre cette abomination qu’est la pornographie. Merci Pour vos témoignages. Ensemble nous vaincrons!!!! Bon courage a toutes et a tous. Mes Frères et Soeurs en Humanité.

  20. Jérôme 07/04/2016 at 16:00 - Reply

    Bonjour à tous,
    Je n’ai pas l’habitude de ce genre de forum.
    Pour moi, l’addiction à la pornographie m’a amené très loin et même trop loin. Elle m’a amené à voir des images toujours plus violente, toujours moins regardable. Aujourd’hui je suis suivi. Je parle de mon problème à un spécialiste et j’essaie de m’en sortir. C’est dur, c’est très dur. Plus la période d’addiction a été longue, plus c’est difficile !
    Je pense que beaucoup imaginent que le porno est une forme de réalité. On se projette quelque part, comme acteur d’un acte que « l’on veut » excitant.
    On s’imagine un plaisir, on imagine souvent être à la place de l’autre, ou encore on trouve une forme d’excitation dans la seule pensée que l’autre, l’acteur de la vidéo, ou ceux et celles qui posent sur les photos, puissent-être excité de se montrer.
    Mais nous savons tous que cela est faut ! nous fermons nos yeux afin de nous laisser le droit de nous satisfaire. Nous nous inventons des excuses (c’est la dernière foi, allé, cela ne va pas être long ou encore je ne fais rien de mal …)
    Du mal, oui, vous vous en faîte ! Car si vous êtes comme moi, il n’y a pas un jour ou votre problème ne vous obsède, ne vous ronge.
    Vous pensez alors aux autres, à ceux de votre entourage et vous vous dites que vous aimeriez pouvoir ne jamais les décevoir !
    Merci, merci d’avoir permis à chacun à travers ce site, de dire ce qu’il est si difficile de dire à ses proches. Mon épouse est au courant de mon problème, mais il m’arrive encore souvent de me cacher. J’espère qu’un jour, non, je suis sur qu’un jour j’y arriverai. tout est question de temps.
    Je vous invites si cela est permis, à nous donner RDV toutes les semaines pour noter le nombre de fois ou nous avons réussit à « stopper » notre envie de…
    Encourageons nous, seul, effectivement ce n’est pas possible de s’en sortir !
    Merci.
    Jérôme

  21. Romain 08/08/2016 at 23:42 - Reply

    Je m’appelle Romain, j’ai 27 ans. Je souffre de dépendance au trio infernal PMO depuis près de quinze ans.

    Timide, maladroit, sans assurance et effacé, je n’ai jamais été assez couillu dans ma prime jeunesse pour approcher les filles. Mes refuges : le fantasme, grâce à une imagination puissante, et le porno, encore plus simple et direct. Je jouissais tout seul, sans aller plus avant, sans réussir à évoluer. Je ne connaissais rien des expériences du monde réel, retranché dans un cocon de satisfaction fantasmé, virtuel, mécanique. À ceci s’ajoutait une forme particulière de cyberdépendance, qui accentuait mon décalage, mon retard : l’accumulation (je surfe non pour sociabiliser mais pour rechercher et stocker de l’information en restant dans mon coin).

    Piégé dans une véritable prison mentale, avec la masturbation compulsive comme principal horizon sexuel, je n’ai pris conscience de mon mal que progressivement. Tout bêtement, j’ai eu une copine, je suis sorti de chez moi pour passer du temps avec elle, chez mes potes, au bar, au ciné, à faire du sport, etc. Et ce fut la douche glacée, la prise de conscience de la catastrophe en me comparant avec les gens de mon âge, qui sortaient, baisaient, riaient, s’étaient mariés, avaient des enfants… ils vivaient, tout simplement. Pas moi, l’extraterrestre, le branlomane végétatif vissé sur sa chaise, les yeux rivés sur son écran pour les jeux, les infos ou le porno, la main fourrée dans le slip.

    Depuis, j’ai essayé des mesures radicales : suppression des images, liens et films, espacement des plaisirs solitaires, abstinence forcée. Rien n’est simple et définitif : chassez le naturel, il revient au galop. J’ai alors mis au point un système de défi électrisant : masturbation et porno sont arrêtés nets à partir du premier du mois, et le nombre de jours passés sans céder aux tentations devient un record à battre. Le temps et l’énergie dégagés sont occupés par des activités plus productives, vouées à m’extraire de chez moi. Les abstentions se sont multipliées. Mon record est de quatorze jours. À l’heure où j’écris ces lignes, nous sommes le 8 août 2015, j’en suis donc à huit…

    Lire et écrire fait du bien, et avoir découvert ce site et tous ses témoignages ravive l’espoir d’en finir, et permet de glaner de précieux conseils. J’espère que mon humble cas saura apporter sa petite pierre à l’édifice. Je n’ai pas la prétention de me qualifier en voie de guérison, mais mon ascèse commence a porter ses fruits. À chacun son caractère, sa nuance de mal et ses stratégies, mais quoi qu’il arrive, il faut de la volonté, beaucoup de volonté. Ne faiblissez pas, ne vous laissez pas impressionner par le nombre d’échecs et le temps : recommencez, encore, encore et encore, avec toutes les techniques possibles, jusqu’au succès. Soyez, soyons des béliers de siège : frappons encore et toujours jusqu’à ce que ça cède en face.

    Merci au créateur du site, merci aux autres contributeurs et bon courage à tous.

  22. eyango 31/12/2016 at 19:59 - Reply

    salut à tous! je suis vraiment très fière de lire vos différents témoignage car ça fait un bon bout de temps que j’essaye de palier à cette difficulté mais en vain. cette pratique me ronge chaque jour et je ne sais plus quoi faire!! je vient de découvrir ce site et je pense le consulter chaque semaine afin de pouvoir profiter de vos précieux conseil! merci!

  23. le grand pecheur 22/03/2017 at 19:09 - Reply

    merci pour vos partages…le plus gros piege dans la vie aujourdhui cest de se renfermer sur sois meme …qui mene inevitablement au decouragement …
    Nous sommes tellement bombardés par toutes ces provocations quil est difficile de voir a quel point la vie peut etre merveilleuse ….
    En realisant quil ny a aucun amour dans la porno …nous nous devons de tourner la page aussitot quil y a tentations….nembarquons plus dans le jeu de ces condamnations sur nous meme et remettons a Dieu nos desirs egoistes et prions pour ces personnes qui sont prises a vendrent leurs corps …elles en ont besoin….en tous cas moi je prie pour vous …soyez benis

  24. Ingrid Van den Bosch 08/12/2017 at 17:47 - Reply

    Bonsoir, complémentairement à mes deux publications précédentes, qui n’ont pas encore été validés, je me rends compte qu’en fait mon mari se complait dans son addiction et que le fait que cela me dérange, ne le dérange pas et que donc rien ne changera. Il faudra donc obligatoirement que moi je change. Quelqu’un d’autre dans cette situation ?

Leave A Comment

Commentez, échangez, merci pour votre participation ! Restez cool et respectueux.
Votre commentaire est anonyme (votre adresse email ne sera pas publiée).