Quel héroïnomane dépendant avec un désir de sevrage se promènera H24 avec une seringue sur lui parce que, on ne sait jamais, ça peut servir. Sachez qu’il est tout à fait impossible de sortir de la porno-dépendance (à quelque stade où vous en soyez) si vous avez sans arrêt accès à Internet et au porno sur smartphone, quand bien même vous n’auriez pas la 4G mais un simple accès WAP. Maintenant, si vous avez décidé de vous interdire l’accès aux contenus porno pour être plus serein et détendu, voyons comment faire sur le smartphone.

Attention, je ne fais pas dans la finesse ! Le porno est présent sur beaucoup de sites et de supports. Ma solution vous paraîtra un brin radicale. Pourtant, seule la radicalité paye. Il y a d’autres solutions que j’évoque plus bas l’ultime recours étant d’avoir un « dumbphone » (par opposition au smartphone).


Les applications « à risque »

Les applications sensibles ne sont exactement les mêmes que celles sur ordinateur. En voici quelques unes :

  • Navigateur Internet
  • Flux RSS
  • Apps store
  • Réseaux sociaux
Navigateur AndroidFeedlyGoogle PlayRéseaux sociaux

La solution

Bloquer les applis

C’est LA solution qui m’a aidé sur mobile et tablette. L’idée est de demander à quelqu’un de mettre un mot de passe sur votre téléphone pour empêcher l’accès aux applications « dangereuses » (Navigateur Internet, Twitter, Google Play / Appstore…). C’est assez radical mais nécessaire. En verrouillant l’Appstore vous figez votre appareil dans un état donné. Si vous voulez installer une nouvelle application, vous demandez le mot de passe à cette personne. Au début, je n’avais bloqué que le navigateur. À chaque pulsion j’installais un nouveau navigateur que je désinstallais tout de suite après ma virée sur le Net.

Maintenant j’ai acquis assez de liberté pour garder un accès à Google Play. En revanche le navigateur Internet reste verrouillé (je ne suis pas tenté et je perds moins de temps à surfer sur Internet). Si vous n’en êtes pas au point de rechercher des contenus pour adulte dessus, laissez l’application Wikipedia accessible. On y trouve beaucoup d’information sans accéder au navigateur.

Enfin, s’il le faut, soyez radical : ne  laissez accessibles que les appels , SMS, contacts et les Pagesjaunes !

L’astuce

Pour obtenir cette aide, je vous conseille d’évoquer la volonté d’être plus libre des sites d’information, de Facebook, Twitter… des sites chronophages et  pas si indispensables en somme (au début de la téléphonie mobile, il n’y avait pas Internet sur les portables !). C’est l’occasion de décrocher un peu la tête de votre téléphone et de vous démarquer en faisant quelque chose de peu commun ! Je vous conseille l’utilisation d’une des deux solutions suivantes selon votre téléphone :


Autres solutions

Il existe d’autres solutions que j’évalue et présente dans mon livre. Je me contente ici de présenter la solution qui a marché pour moi.


Témoignages

En plus d’être porno-dépendant, j’étais cyber-addict. Impossible pour moi de prendre un pot, de me lever le matin sans manipuler mon Smartphone. Couper l’accès à Internet dessus m’a fait un bien fou ! Merci.
Amine
J’ai demandé à mon meilleur pote de me mettre un mot de passe pour empêcher l’utilisation d’Internet sur mon téléphone. Je lui ai dit que ça me faisait perdre trop de temps en lecture de news et de sites stupides. Je me sens bien plus libre.
Étienne
Mon problème à moi c’est le Smartphone! Je me masturbe sans arrêt au lycée, en vacances… partout ! Un vrai boulet que je porte avec moi tous les jours. Je vais essayer ta méthode.
Merci !
Lucas

Pour aller plus loin

Avant j'étais accro au porno

Partage, de près ou de loin tous sont concernés !
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on TumblrEmail this to someone