Voici le mot de ma femme à celles dont le conjoint est accro au porno.


Femme dont le mari est accro au porno

Combien sont-elles ces femmes qui souffrent de l’addiction à la pornographie de leur mari, copain, conjoint ? Impossible de le savoir. Aucune étude statistique n’a été réalisée. Pourtant, elles sont nombreuses à écrire à Florent pour raconter leur souffrance intime, leur combat ou leur désespoir, demander un conseil… Certaines aimeraient qu’existe une association ou un lieu de parole spécifique pour échanger entre conjoints de porno-dépendant. C’est pourquoi, j’ai synthétisé ici quelques pistes de réflexion. Surtout, j’aimerais que les commentaires de cette page permettent à chaque épouse/amie de dépendant de trouver enfin un lieu de partage d’expérience et de soutien.

(NB : Je m’adresse plutôt aux femmes car le problème de la porno-dépendance touche plus souvent des hommes, mais il est évident que les conjoints masculins, homo ou hétéro, sont les bienvenus)

Quelle est la souffrance du conjoint?

Le sentiment de ne pas être à la hauteur : Tout d’abord, lorsqu’une femme découvre la porno-dépendance de son ami, elle éprouve généralement un sentiment d’incompréhension et de culpabilité. Elle aura tendance à se dire : « Si mon mari consulte compulsivement des pages X, c’est parce que je ne le satisfait pas sexuellement ». Elle va donc se remettre en question et se dévaloriser. Elle risque alors soit d’accepter des pratiques qui ne lui plaisent pas pour satisfaire son homme (ce qui la détruit), soit de se renfermer sur elle-même et avoir du mal à accepter toute sexualité (ce qui la détruit aussi).

Le sentiment de ne pas être aimée : Ensuite, dans la logique du sentiment de culpabilité, elle pensera ne pas être aimée, voire ne pas être aimable.  Elle risque de vivre cette dépendance comme une trahison, une infidélité, en particulier si son conjoint a recours à des chats ou des web-cams. Cette blessure est extrêmement nocive pour le couple car elle fait perdre toute confiance en l’autre et nuit gravement au dialogue. Il n’est pas rare qu’elle se mue en colère et que les disputes se multiplient.

L’inquiétude : Enfin, la femme confrontée à une telle dépendance a aussi tendance à s’inquiéter pour l’avenir de son couple et son propre avenir. Des questions surgissent telles que : va-t-il s’arrêter un jour? Pourrait-il élever des enfants? Jusqu’où cela va-t-il aller? Est-il normal? Suis-je en couple avec un malade/pédophile/pervers (selon les cas)? Elle se demandera aussi naturellement si elle doit rester avec lui ou si elle doit le quitter. Autrement dit, elle mettra en cause sa capacité à l’aider à sortir de sa dépendance.

Ces sentiments qui submergent le conjoint provoquent bien souvent du désespoir. Mais des solutions existent et des pistes de réflexions peuvent vous aider !

Que peut-faire le conjoint d’un porno dépendant pour son couple ?

Couple qui dialogueAvant toute chose : dédramatisez ! En parcourant ce site, vous avez lu que le problème de la porno-dépendance est fréquent. Si vous lisez la page la presse en parle, vous verrez aussi que cette addiction est de plus en plus reconnue et prise en compte. Les professionnels commencent à y être sensibilisés.

Par ailleurs, vous n’êtes pas responsable du mal-être de votre conjoint. En général d’ailleurs, il a commencé à consulter des vidéos X bien avant d’être en couple ! C’est une illusion de croire qu’une vie sexuelle à deux met automatiquement un terme à l’engrenage virtuel.

Enfin, dialoguez ensemble calmement. Si possible, ne le culpabilisez pas. Sachez lui exprimer votre souffrance (car c’est important qu’il en ait conscience) sans vous énervez. Interrogez-le sur son ressenti à lui. S’il sent que vous êtes là pour l’aidez, il y a de forte chance pour qu’il voit en vous la bouée de sauvetage qu’il attend depuis longtemps, plus ou moins consciemment. Se reconnaître addict lui demandera toutefois une bonne dose d’humilité. Il faudra peut-être accepter qu’il commence par se fermer au dialogue, qu’il nie ou qu’il vous dise qu’il est normal de regarder de la pornographie quotidiennement… Si vous le pouvez, soyez patiente quelque temps. Si enfin, et c’est la meilleure hypothèse, il admet sa dépendance, voyez ensemble, à l’aide de ce site et du livre de Florent, quelles solutions pourraient l’aider à s’en sortir. Dialoguez et prenez le temps de faire ce chemin avec lui. Ne vous affolez pas des rechutes. Si elles s’espacent, c’est qu’il est sur la bonne voie.

Quand faut-il partir ?

Femme qui rompt avec son copain accro au pornoIl arrive parfois malheureusement, pour de multiples raisons, qu’il soit préférable que la relation cesse. Par exemple, il vaut mieux quitter un homme addict lorsque celui-ci, malgré tous nos efforts et notre patience, ne veut ni reconnaître son problème, ni entendre notre souffrance. Il nie, refuse le dialogue, s’isole dans la pornographie. L’avenir du couple, si aucun changement d’attitude ne s’opère, paraît très compromis. Comment construire alors qu’il n’ a pas d’attention à vous, à votre ressenti ? Comment vivre avec un homme qui ne veut pas s’ouvrir ? Il faut aussi savoir se protéger !

Dans ce cas, faites vôtre l’expression : « Courage, fuyons! ».

Il est aussi sans doute préférable de rompre si votre souffrance est telle que vous ne vous sentez pas apte à l’aider ou que vous êtes usé par des semaines ou des mois d’échec. Il se peut également que l’addiction à la pornographie soit telle que votre conjoint n’est en réalité pas apte à vivre une relation de couple. Je pense notamment à des hommes profondément blessés qui se sont laissés embarquer, par la pornographie, vers des fantasmes particulièrement violents ou écœurants.  S’il ne parvient pas du tout à reprendre le dessus avec votre aide, cela révèle sans doute une blessure plus profonde qu’il lui faudra résoudre avant de pouvoir construire une histoire d’amour.

Bien sûr, chaque situation est différente et seule vous pouvez savoir quelle est la bonne décision. Dans tous les cas, prenez le temps de murir votre décision, de parcourir le site ou le livre pour bien comprendre le problème et n’hésitez pas à échanger en commentaire pour vous aidez des expériences des autres. Sachez que de nombreuses femmes attendent votre témoignage, alors n’hésitez pas !

Pour aller plus loin

Avant j'étais accro au porno

Partage, de près ou de loin tous sont concernés !
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on TumblrEmail this to someone