7 astuces pour arrêter de mater sur la plage

//7 astuces pour arrêter de mater sur la plage

Cette article vient en réponse à la question d’un lecteur. Celui-ci m’écrit :

« C’est dur les vacances. Les filles à la mer sont trop belles et je suis puceau. Ça me donne envie de pornographie ! C’est tellement dur que je me suis masturbé dans la mer… La honte. Comment faire ? »

Ne pas arriver à se maîtriser est source de souffrance personnelle. Ce mois-ci, un homme a même pris de la prison pour s’être masturbé sur la plage parce qu’il « y avait des jolies filles »… Il faut apprendre à être maître de soi ! Et avec l’été et les vacances, c’est une vraie question.

Tout le monde bronze et prend du bon temps. Les mecs sont en maillot, les filles en bikini, voire parfois topless. Beaucoup sont bien mignonnes. Voici quelques conseils qui pourront porter du fruit sur le long terme et vous aider à moins mater.

Prendre soin de soi

Ce conseil n’est pas égoïste, il est réaliste. Au lieu de mater, regardez-vous. Regardez votre corps. Prenez soin de lui. En faisant attention à votre alimentation, en acceptant ses défauts, en faisant un peu de sport et en nageant (même si l’eau est fraîche). Pourquoi ? Tout simplement pour vous assumer et pour vous trouver chouette. Avoir une juste estime de vous-même. Et on en vient au conseil suivant.

Prévoir des activités

La période des vacances est un moment où rattraper le retard scolaire que vous pouvez avoir, mais aussi où faire le point sur l’année écoulée et surtout, surtout, faire des projets pour l’année à venir. Commencer un sport, commencer une activité, peu importe ! Faire des projets et se tourner vers l’avenir. Vous canaliserez votre imagination sur des trucs vachement positifs (si possible) ! Et on en vient au point suivant.

Avoir de quoi écrire

C’est super important. Promenez-vous tou-jours avec un calepin (c’est bien mieux qu’un téléphone, même si celui-ci peut faire l’affaire). C’est bien plus classe qu’un smartphone et plus durable. Notez-y vos projets pour l’année à venir, vos pensées. Tout ce que vous voulez !! Des citations de vos lectures, de vos potes, n’importe quoi !

Se faire une bulle avec son entourage

Parlez avec ceux qui vous entourent. Si vous êtes seul sur la plage, sortez un bouquin ou votre calepin (cf point précédent). Faites vos projets, brisez la glace, intéressez-vous à ceux avec qui vous êtes en vacances.

Se dire que les gens sont beaux

Cela peut paraître fleur bleue ou débile mais finalement, si vous matez, c’est parce que les corps vous paraissent beaux. Et bien ne vous arrêtez pas au corps dans votre imaginaire. Imaginez vous (car oui, ça se passe surtout dans la tête) la beauté globale des personnes que vous observez. Leur histoire, leur difficultés.

Et puis tournez un peu votre regard autour sur celles que vous ne matiez pas. Qui sont certainement un peu moins attirant(e)s. Imaginez les en train de recevoir leurs factures, de faire leurs courses. Elles vous paraîtrons plus humaines et pas juste comme un corps.

Se dire que ce n’est pas si différent que durant l’année

Dédramatisez le côté « maillot de bain ». Bon évidemment, il y a le topless. Pourquoi est-ce gênant ? Parce que les seins sont érogènes. Faites moi confiance, c’est surtout le cerveau qui commande l’inconscient. C’est un travail de longue haleine long à mettre en place mais tout à fait faisable.

Finalement, ce n’est pas beaucoup plus difficile que pendant l’année. Des filles ou des mecs mignons, il y en a partout dans les rues ou les transports. Juste, là, il y en a plus et moins habillés.

Jouer au mateur-maté

Amusez vous à observer non pas les jolies filles mais plutôt les mecs. Regardez comme ils sont presque animaux. Est-ce à cela que vous voulez, vous aussi, ressembler ? Avec ou sans filet de bave sur le coin de la bouche ?

Une lectrice m’écrivait que son père n’arrêtait pas de mater les minettes dans la rue, ça l’énervait énormément car elle se disait que ça aurait pu être elle qu’il scannait de la tête aux fesses.

5 Comments

  1. Silvio 17/08/2015 at 11:35 - Reply

    Merci pour les conseils! Je vais essayer de les appliquer lors de mes prochaines vacances. Cest un gros défi de voir les filles comme des personnes. Moi ca m’aide de les regarder avec un point de vue ‘nature’: comme je regarde un paysage ou une fleur. Toi tu vas encore plus loin en conseillant de les regarder au delà de ce qu’on voit avec les yeux ;).

  2. […] : pour illustrer le phénomène, un porno-dépendant dit par exemple dans les commentaires sous un article de Stop Porn “C’est un gros défi de voir les filles comme des […]

  3. jebagi 29/12/2015 at 04:28 - Reply

    Si on ne peux même plus se rincer l’oeil…

    Plus sérieusement c’est connu que les hommes sont très visuels. On est des ‘presque animaux’ comme vous l’écrivez. Dans ce sens, les femmes qui montrent leurs atours attirent le regard des bonhommes car ils y voient de ‘bonnes reproductrices’. C’est l’appel primal de la vie, de la même manière que le paon fait la roue à sa belle (chez nous c’est un peu l’inverse) pour pouvoir tirer son coup et perpétrer l’espèce (enfin pour avoir conscience de ça il ne faut pas juste une tête de piaf).

    Alors bien sûr, nous avons la plupart d’entre nous une conscience évoluée et nous pouvons nous contrôler un minimum mais il y aura toujours des pensées lubriques qui pourront nous agiter l’esprit à la vue des jolies demoiselles en maillot et lutter contre ses propres instincts est loin d’être facile.

    Peut-être que dans le futur on comprendra mieux comment fonctionne le cerveau voir les gènes pour influencer l’esprit mais en attendant, vos solutions ne sont vraiment pas convaincantes.

    Le coté ‘pervers’ de la chose est que notre société est hypocrite et que sous ses allures de tolérance, nous vivons dans une société (en France) très liberticide ou même un pauvre mec qui ne menace personne physiquement (il se branle tellement il a accumulé de tension sexuelle avec ces filles dénudées sous les yeux) en est réduit à être arrêté.

    En fait dans ce cas, je ne vois pas le problème qu’il y a à mater les filles sur la plage ou ailleurs. Certains diront qu’il faut plus de pudeur, voir carrément des burka…Il s’agit d’un problème qu’on invente comme on aime en inventer chez nous histoire de mettre sous le boisseau les vrais problèmes.

    Je prétends pas connaître le sens de la vie mais ce n’est certainement pas de se contrôler au point de ne plus pouvoir profiter des rares bonheurs gratuits qu’elle peut encore nous procurer sur nos plages.

    Si vous ne pouvez pas vous contenir à la vue de tant de ‘viande fraiche’, autant vous éclipser discrètement derrière les dunes (à défaut du derrière que vous matiez :p) pour vous soulager. On est des hommes après tout.

    • Florent 29/12/2015 at 09:12 - Reply

      Justement, nous ne sommes pas des animaux. Il est possible de se contrôler. Allez dire à celles qui sont harcelées que l’État de Nature c’est formidable !!
      Des amies ont étés harcelées dans le métro, ce n’est pas joli joli.
      Je refuse de voir les femmes comme de la viande fraîche.
      C’est différent de regarder une femme et de la trouver jolie et de la déshabiller du regard et imaginer un tas de choses. Cela lance la machine et fait du mal à la personne qui mate.
      Si vous êtes capable de regarder une femme sans avoir un regard pesant qui la gêne et que vous êtes capable de dépasser vos pulsions, aucun problème.
      Après, si une femme ne veut pas être regardée, elle n’est pas non plus obligée de se mettre en maillot de bain.

  4. Jebagi 29/12/2015 at 19:35 - Reply

    Vous êtes dans l’extrême. Entre mater et le harcèlement sexuel physique il y a un monde… Et puis vous savez, à l’inverse, un bon nombre de gonzesses ne se sentent pas honteuses à l’idée de zieuter les tablettes du playboy de la plage ni même de glisser une petite ‘claque coquine’. Rare sont les gars qui s’en plaindront ma foi. Quand au métro ce n’est pas le sujet de l’article et ce n’est pas là dessus que j’ai réagit dans mon com juste avant.

Leave A Comment

Commentez, échangez, merci pour votre participation ! Restez cool et respectueux.
Votre commentaire est anonyme (votre adresse email ne sera pas publiée).