Spécial Investigation. Jeunes filles à vendre : le cauchemar américain

//Spécial Investigation. Jeunes filles à vendre : le cauchemar américain
Aux États-Unis, elles sont désormais 300 000 jeunes Américaines à être victimes de trafic sexuel.

Certaines sont kidnappées, d’autres, en majorité des fugueuses, sont « draguées » par des proxénètes qui savent comment les amadouer, puis les « dresser » pour les contraindre à faire le trottoir.

Ce trafic d’êtres humains est devenu un vrai business. Estimé à 32 milliards de dollars, il est en passe de dépasser le trafic de drogues.

Pour ceux qui n’ont pas eu l’occasion de visionner cette émission, et qui ne sont pas abonnés à Canal et bien c’est dommage car vous êtes passé à côté du travail formidable de Sabrina Van Tassel pour Spécial Investigation diffusé en février 2015. Elle a rencontré de jeunes victimes, des proxénètes qui les exploitent et des entreprises qui gagnent de l’argent sur le dos de ces jeunes.

Ce qu’il faut retenir en substance c’est que le trafic de mineures a lieu aussi dans nos pays dits « développés ». Que des hommes n’ont aucun scrupule à sauter sur l’occasion. J’ajoute que la pornographie ne les aide pas. Que les filles aient 17 ou 18 ans, ils s’en foutent comme de leur première chemise. La variété des tags « familiaux » (père et fille, sexe avec sa mère, etc.) que l’ont peut trouver sur le Net n’étant pas très édifiante.

Dommage qu’on ne puisse pas revoir cette émission en replay…

4 Comments

  1. Silvio 20/02/2015 at 09:35 - Reply

    C’est terrible! :(
    Et c’est pas qu’aux USA.
    Des ONG se battent contre ce fléau ! Si vous avez à cœur de les soutenir en voici une :http://www.a21.org/index.php

  2. Marie 20/02/2015 at 20:12 - Reply

    Children Of The Night is an excellent organization – it helps these girls leave the degradation and dangers of prostitution, and give them a new life.

  3. TT21 30/06/2017 at 14:15 - Reply

    Ce documentaire est aussi disponible sur Youtube: https://www.youtube.com/watch?v=c57judbzwgg

    A partager en masse.

Leave A Comment

Commentez, échangez, merci pour votre participation ! Restez cool et respectueux.
Votre commentaire est anonyme (votre adresse email ne sera pas publiée).