Don Jon

Résumé

Jon, bien que séducteur invétéré, est accro au porno. Il tombe un jour amoureux de Barbara. Celle-ci n’est pas comme les autres filles et le pousse à changer ses habitudes.

Bande-annonce

Analyse

Don Jon (Jon) est très accro. À tel point qu’il a un vrai problème dans ses relations sexuelles avec les filles : il n’a pas de vrai plaisir lors de l’orgasme. Le sexe virtuel est, pour lui, mieux que le réel. C’est le cas chez beaucoup de sexoliques mais on ne peut pas en faire une généralité : beaucoup de porno-dépendants ont une sexualité épanouie en couple !

Attention, spoiler ! Arrêtez vous là si vous souhaiter voir le film.

Le couple

L’analyse du couple est intéressante. On trouve en vrac : le mensonge, le manque de liberté et de dialogue. Des mécanismes qui sont toxiques pour un couple.

  • Le mensonge, car lui promet sans grande conviction, dit que ce n’est pas lui qui a consulté ces sites.
  • Le manque de liberté, car elle est pleine de préjugés sur l’aspect sexy des hommes (cf par exemple la scène dans le super-marché ou elle lui interdit de faire le ménage !). Barbara est dans son monde avec les films à l’eau de rose :

« Un homme doit être prêt à tout pour satisfaire la femme qu’il aime. » Barbara

  • Le manque de dialogue dans le couple enfin, car elle s’ énerve tout de suite, n’essaye pas de l’écouter, de le comprendre, de l’aider.

Lui l’aime vraiment et essaie de s’en sortir sans y parvenir. Il fait beaucoup de concessions par ailleurs. Elle prend tout ça pour un du.

La rechute

Après que Barbara l’ait quitté bêtement et violemment, Don Jon rechute. Il bat des records de visionnages quotidiens. Pourtant, il est dans le déni : « non je ne suis pas drogué » affirme-t-il.

La rechute est parfois plus active encore qu’avant le début du sevrage. Dans ce cas, il ne faut pas paniquer, mais analyser la situation calmement et rétablir les aides que l’on a pu supprimer suite à un mieux et même en rajouter si nécessaire.

Conclusion

J’ai passé un bon moment devant ce film. La plongée dans l’univers du porno au quotidien est rare au cinéma il me semble. Les mécanismes de l’addiction sont bien décrits, comme la consommation sur Smartphone :

« De nos jours on peut tout prendre à emporter, même des vidéos pornos. » Jon

J’ai trouvé ce film très bien pensé car on voit au final Don Jon capable d’abandon et donc finalement d’amour.

De plus, ce film traite indirectement de toutes  les addictions qui sont populaires voire même tendances : le porno, la télé le shit, le téléphone portable, les dépendances affectives girly des filles… Toutes ces dépendances, finalement, isolent.

Crédit photo de l’image : © Ram Bergman Productions, Voltage Pictures

Laisser un commentaire

Commentez, échangez, merci pour votre participation ! Restez cool et respectueux.
Votre commentaire est anonyme (votre adresse email ne sera pas publiée).