Je m’appelle Matthieu. J’ai commencé la masturbation à 11 ans. J’en ai 22.

Comment je suis devenu addict à la pornographie

J’ai connu ça comme à peu près tout le monde, sur les sites internet, au début je le faisais plusieurs fois par jour, après de moins en moins les envies diminuaient avec le temps, mais je devais regarder des choses de plus en plus étranges… Je me disais « je peux arrêter quand je veux donc je peux continuer ».

Au fur et à mesure, ce n’était plus une envie, c’est devenu une habitude.

Après j’ai essayé d’arrêter, mais au-delà de l’habitude s’était installé une vraie addiction sans que je m’en aperçoive.

Pourquoi je veux arrêter la pornographie

Il y a plusieurs raisons :

  • la fatigue, j’étais tout le temps fatigué avec une grande flemme d’accomplir des tâches ;
  • la perte de capacités cérébrales, j’ai remarqué une nette amélioration de mon attention, de ma clarté d’esprit et de mes capacités cognitives avant j’étais dans le brouillard ;
  • l’éthique, la perversité n’est pas quelque chose que je vois comme bon pour l’homme, on a tendance à mélanger amour et sexe… ;
  • la confiance en moi que j’avais perdue et que je voudrais récupérer.

Mon combat

J’ai essayé diverses méthodes (contrôles parentaux, pas de pc le soir, sortir), mais cela n’a jamais fonctionné. Il ne faut pas fuir le problème, il faut le combattre, si l’on fuit l’envie revient plus grande. J’ai commencé un nouveau sevrage, il y a 16 jours. C’est la première fois que je tiens aussi longtemps… Les envies sont très fortes. Je me dis que c’est sûrement le plus grand combat de ma vie et que si j’arrive à gagner ce combat, j’en gagnerai certainement beaucoup d’autres.

Ce qui m’aide

Ce qui m’aide et qui pourrait vous aidez c’est de prendre une photo de vous enfant et de vous rappeler de comment vous étiez à ce moment-là. Surtout, ne fuyez pas apprenez à être maître de la situation, vous êtes celui qui contrôle même si ce n’est pas facile ! Je parle de sevrage, car j’ai encore des pulsions surement dues à la dopamine, mais pour moi c’est vraiment fini je reviendrai mettre un témoignage, car je pense qu’on en a tous besoin dans ce monde où l’on essaye de nous transformer en animal.

Il y a des symptômes que j’ai remarqués (insomnie, agitation [besoins de faire quelque chose], pensée brouiller [au début], sensation d’avoir une énergie inépuisable).

Voilà j’espère que mon témoignage en aidera certain.


 

FlorentMerci pour ton témoignage, pour ta description de ton histoire liée à la pornographie.

Une chose qui à mon avis pourrait t’aider c’est justement de ne pas mettre ce combat sur un piédestal, ne pas te dire que c’est forcément le plus dur combat de ta vie.

Cela peut être le plus long, un combat difficile mais ce n’est pas une fin en soi.

En arrivant à raisonnablement dédramatiser, cela t’aidera certainement.

Partage, de près ou de loin tous sont concernés !
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on TumblrEmail this to someone