Il est dans les villes une habitude qui se perd : le marché. Connaissez-vous le gaperon, les figettes d’Andalousie, le butternut ou le sot-l’y-laisse ? Ce sont tous de bons produits que l’on trouve sur les marchés.

Mais quel rapport avec le porno ??

Après avoir parcouru le site, vous avez pu le lire : j’ai constaté que nourriture et appétit sexuel sont liés. C’est pourquoi je suis convaincu qu’il est important de bien manger, de se faire plaisir en mangeant de manière raisonnée. On apprend ainsi à contrôler ses appétits, à contrôler son corps.

On pourrait croire que tout se passe dans le ventre mais en fait, tout est dans la tête !

Sortir sur les marchés prend du temps. C’est du temps que l’on ne passe pas devant l’ordinateur entre autres.

Bon pour la santé

S’approvisionner sur les étals des maraîchers, volaillers, et fromagers incite à consommer essentiellement des produits non transformés par l’industrie agro-alimentaire. Ça permet donc d’ingurgiter moins en produits inconnus.

Légumes rouges

Tomates, oignons, poivrons… il ne manque plus que le poulet et les fajitas !

Plus humain, plus sympa

Le rythme des courses au marché est plus humain, on prend le temps de faire la queue, on a ses petites habitudes. Pour peu d’avoir un peu le temps, aventurez-vous à taper la discut’ avec les vendeurs.

Aux beaux jours, faire le marché est un vrai plaisir. On réfléchi à ce qu’on va manger, on se promène doucement entre les étals des marchands qui haranguent la foule… Parmis les odeurs de fruits, de légumes et de fromages.

Économique ? Vraiment ?

Faire ses courses au marché n’est pas toujours plus économique : les fruits achetés au producteur ont le même prix que les produits de marque au supermarché (je ne compare pas avec les produits distributeurs dont les prix sont cassés et le goût dénaturé). En revanche, la qualité n’a rien à voir !! Prenez les yaourts par exemple. Les yaourts au lait entier avec des fruits entiers sont même prix que les yaourts de marque vendus dans les supermarché (Mamie Nova), mais au niveau qualité, c’est le jour et la nuit.

Par contre, venez faire vos courses à la fin du marché, juste avant que les marchands ne remballent : les prix sont beaucoup plus intéressants !

Bon pour le marché local… ou pas

Tous mes arguments en faveur du marché ne sont pas vrais : beaucoup de maraîchers s’approvisionnent au même endroit que la grande distribution et ne favorisent donc pas les producteurs locaux. Cependant, on a toujours :

  • des produits non transformés,
  • un contact humain avec les vendeurs.

Si vous souhaitez à tous prix favoriser les circuits courts de distribution, vous pouvez fouiller du côté de La Ruche qui dit oui ou des producteurs de viande comme Ahlavache. Vous serez ainsi sûr d’avoir quasiment zéro intermédiaires entre vous et le producteur.

Pas le temps ?

Pas l’envie ? OK. Pas le budget ? OK.

Pas le temps ? Quel dommage ! Le stress, la fatigue encourage l’addiction à la pornographie. Êtes vous sûr que votre vie est bien organisée ?

Enfin, si vous faites le marché, faites le par plaisir. Et si vous faisiez vos courses à plusieurs de temps en temps (conjoint, enfants, amis…). L’idée, encore et toujours est de découvrir, d’apprendre des choses, de prendre du plaisir !


Crédit photo BY NC ND

Partage, de près ou de loin tous sont concernés !
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on TumblrEmail this to someone