Une équipe de scientifiques a découvert qu’un gène est responsable de la régulation de la dopamine dans l’organisme. Je vous expliquais comment réguler la dopamine. Voilà une étude qui explique les tenants et les aboutissants scientifiques de cette régulation :

  • la régulation de dopamine est assurée par un équilibre entre deux neurotransmetteurs (le glutamate pour l’inhiber et l’acéthylcholine pour la produire)
  • un gène est responsable de cette régulation, sa mutation est dix fois plus fréquente chez les toxicomanes sévères.

 


TOXICOMANIE. Qu’elle provienne d’un carré de chocolat, d’une séance de sport ou encore de la consommation de drogue, la sensation de plaisir est le résultat d’interactions chimiques complexes. En fait, ces substances activent plusieurs régions du cerveau, formant le « circuit de la récompense » et aboutissant à la libération d’un neurotransmetteur, la dopamine. Celle-ci est responsable de la sensation de plaisir et, à haute dose, de l’addiction. Sauf que, contrairement à ce que les scientifiques croyaient, la dopamine n’est pas la seule substance à jouer un rôle majeur dans l’addiction. Il y a aussi le glutamate, révèle une équipe de neurobiologistes franco-québecquoise dans la revue Molecular Psychiatry. Selon leurs travaux, ce dernier contribue à réguler la libération de dopamine dans le noyau accumbens, l’une des structures cérébrales du système de récompense. Explications.

Lire la suite sur Sciences et Avenir


Image : sciencesetavenir.fr

Partage, de près ou de loin tous sont concernés !
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on TumblrEmail this to someone