La pornographie considère la femme comme un objet – on ne le dira jamais assez. Rien d’étonnant donc à ce que les créateurs de sites X appliquent sur les femmes les méthodes qui fonctionnent pour les burgers ou les yaourts.

Saviez vous par exemple que les images de produits alimentaires sont totalement virtuels :

source : http://www.nogarlicnoonions.com/fast-food-chains-the-pandoras-box/

source : http://www.nogarlicnoonions.com/fast-food-chains-the-pandoras-box/

Plus alléchant n’est-ce pas ?

Maquiller les imperfections

Loin  de moi l’idée de comparer une femme et un burger mais voyez donc comme cette image rappelle celle du dessus. Il s’agit d’actrices porno avec et sans maquillage :

porn-star-avant-apres-maquillage-le-geek-cest-chic-10

porn-star-avant-apres-maquillage-le-geek-cest-chic-20

Le maquillage est un art, un métier. Et il faut reconnaître qu’ils arrivent à un résultat assez impressionnant ! Il ne faut pas oublier que tout ce que l’on voit dans la porno est généralement faux, fake. Dans le porno (et le cinéma en général) comme dans le stylisme culinaire, on utilise des effets spéciaux : colorants à gogo, seringues.

Le risque de dénigrer la réalité

À force de maquiller la réalité, le quotidien peut sembler fade et morne. Ce n’est pas le maquillage en soi qui est mauvais. Ce qui est important est de bien avoir à l’esprit que la réalité de la femme est différente. Fatigue, soucis, joie, peines, humanité !

Partage, de près ou de loin tous sont concernés !
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on TumblrEmail this to someone